Témoins de belles histoires depuis 50 ans.

Témoins de belles histoires depuis 50 ans.

Le Centre de Bénévolat de St-Hyacinthe voit le jour à l’automne 1968. Au sous-sol de l’entreprise Groupe Commerce, fondée par Monsieur Benoit Benoit, qui deviendra plus tard Intact Assurance, sœur Marie-Thérèse Bilodeau dirigeait les services d’aide aux familles et aux personnes âgées par le dépannage en service d’urgence, l’aide et les visites à domicile ainsi que les transports médicaux. Dès sa création, le Centre s’est affilié avec Centraide Richelieu-Yamaska. Grâce à ce soutien financier, le Centre peut assurer une offre de services de qualité.

Édifice du Groupe Commerce situé au 1600, rue Girouard Ouest à Saint-Hyacinthe.
Édifice du Groupe Commerce situé au 1600, rue Girouard Ouest à Saint-Hyacinthe.

 

Dès le début des années 1970, le Centre collabore étroitement avec le Camp Richelieu pour les séjours des vacances d’été des campeurs handicapés intellectuellement. Ce partenariat prendra différentes formes au fil des années : participation aux travaux d’ouverture, recrutement et inscription des campeurs, sélection et supervision du personnel, etc.

Des bénévoles fières d'accueillir les enfants au Camp Richelieu.
Des bénévoles fières d’accueillir les enfants au Camp Richelieu.

 

Au milieu des années 1970, toute aussi engagée à faire une différence dans le quotidien des gens démunis, sœur Réjeanne Deslandes succède à sœur Bilodeau à la barre du Centre de Bénévolat. Plusieurs partenariats et collaborations ont été mis sur pieds pour contribuer au mieux-être de la population; notamment avec la Fédération des Centres d’Action bénévole du Québec, les Grands Frères de SaintHyacinthe, le Centre d’Emploi et Immigration Canada, les Services éducatifs aux Adultes de la Commission scolaire Richelieu-Yamaska et bien plus encore.

Au début des années 1980, le Centre de Bénévolat développe une participation avec les établissements de Santé et Services sociaux en vue de multiplier les services d’aide chez les personnes âgées. Un projet de maintien à domicile visant à répondre à des cas spéciaux est offert par le Centre.

Sœur Deslandes en compagnie de bénévoles et dirigeants du Centre.
Sœur Deslandes en compagnie de bénévoles et dirigeants du Centre.

Au milieu des années 1980, le Centre de Bénévolat prend en charge le service de soupe populaire l’Accueil Fraternel en partenariat avec les Sœurs de la Charité de St-Hyacinthe.

En arrière-plan, des démarches pour la construction d’un immeuble pour regrouper les activités du Centre de Bénévolat sous un même toit sont entreprises.

Les plans de la Maison Benoit-Benoit.
Les plans de la Maison Benoit-Benoit.

Les citoyens se prononcent en faveur d’un projet de construction pour le Centre de Bénévolat. Plusieurs grands donateurs se sont unis afin de devenir les « Bâtisseurs de la Maison Benoit-Benoit » et ainsi permettre le réaménagement des services du Centre dans cet immeuble situé au 1015, rue Dessaulles à Saint-Hyacinthe.

La Maison Benoit-Benoit, située au 1015, rue Dessaulles à Saint-Hyacinthe est inaugurée en 1988.
La Maison Benoit-Benoit, située au 1015, rue Dessaulles à Saint-Hyacinthe est inaugurée en 1988.

Le Centre de Bénévolat développe un partenariat avec l’Entraide 3e Âge Maskoutain (service de popote roulante) et relocalise ce service à la Maison Benoit-Benoit.

Au milieu des années 1990, grâce à la collaboration des Caisses Populaires du secteur Saint-Hyacinthe et de la Fondation André Leclerc, on inaugure la Maison André Leclerc, mise à la disposition du Centre de Bénévolat dans le but d’opérer le Super Comptoir familial.

Inauguration de la Maison André Leclerc, située au 621, rue Robert à Saint-Hyacinthe.
Inauguration de la Maison André Leclerc, située au 621, rue Robert à Saint-Hyacinthe.

Dans le but de répondre aux besoins grandissants du service de Popote Roulante, le Centre procède à la modernisation de la cuisine dédiée à ce service.

Les demandes d’accompagnement-transport médical vers les grands centres tels que Montréal se multiplient alors, le Centre développe ce service dans ce sens.

Au début des années 2000, pour succéder à sœur Deslandes, Sylvie Bouchard arrive en poste. Première laïque à assurer la direction du Centre, elle a tout un éventail de projets en tête. Elle participe à la création du Comité provincial PAIR, service d’appels automatisés où est déclenché un protocole d’urgence en cas de non-réponse de l’abonné.

Durant cette période effervescente, se mettent en place, la coordination et la réalisation de la première campagne de Noël unifiée du Grand Partage des Maskoutains, pour la cueillette des denrées alimentaires et dons divers dans le but d’être redistribué.

Sylvie Bouchard et son équipe.
Sylvie Bouchard et son équipe.

Monsieur Yvan Pion, auteur-compositeur et interprète, devient le porte-parole du service Tel-Aide St-Hyacinthe, un service d’écoute et de soutien téléphonique.

En 2004, le Centre apporte une bonification majeure du service de l’Accueil Fraternel en intégrant de l’intervention psychosociale afin d’encourager et supporter les bénéficiaires à travers une démarche d’autonomie et de meilleure prise en charge.

Le Centre met sur pied les Journées Impact. Ces journées s’avèrent une occasion unique pour les entrepreneurs du milieu de découvrir tout un monde d’entraide en participant et s’impliquant activement dans les divers services du Centre. Plusieurs partenariats avec des entreprises de la région voient alors le jour grâce à cette initiative.

L'équipe de Deloitte, venue prêter main forte lors d'une journée Impact en 2008.
L’équipe de Deloitte, venue prêter main forte lors d’une journée Impact en 2008.

En 2013, Benoît Bellavance prend la relève de Sylvie Bouchard. Ce sont les initiatives et les projets mis de l’avant par sa prédecesseure qui ont motivé Monsieur Bellavance, ingénieur de formation, à pousser la machine encore plus loin…

Dès son arrivée en poste, avec l’appui du Conseil d’administration, il participe à la relocalisation du Super Comptoir familial qui, pendant près de vingt ans, avait offert aux personnes dans le besoin, des vêtements à prix modiques.

L’environnement restreint du Super comptoir familial rendait difficile le renouvellement des étalages et la fidélisation de la clientèle

Le scénario proposé visait à poursuivre la mission du Centre tout en l’étendant à plus grande échelle c’est-à-dire : aider des familles et des personnes à faible revenu en donnant une deuxième vie aux articles pour les revendre à prix avantageux.

Un processus d’évaluation et de promotion s’est enclenché et tous les intervenants sollicités (partenaires, élus, commerçants, etc.) ont accueilli le projet avec enthousiasme. « Ce projet rejoint tout le monde! », nous a-t-on dit.

Forts de ces appuis, en avril 2014, nous ouvrions les portes de la boutique Les Trouvailles de l’Abbé Leclerc en plein cœur de l’artère commerciale de la rue Des Cascades.

Inauguration des Trouvailles de l'Abbé Leclerc, situé au 1805, rue Des Cascades à Saint-Hyacinthe, en avril 2014 avec les dirigeants du Centre et les différents partenaires.
Inauguration des Trouvailles de l’Abbé Leclerc, situé au 1805, rue Des Cascades à Saint-Hyacinthe, en avril 2014 avec les dirigeants du Centre et les différents partenaires.

Depuis sa création, la boutique connaît un franc succès à tous les égards. La boutique est accessible à toutes les classes sociales, c’est ce que nous souhaitons. L’accueil toujours chaleureux et généreux et le climat de respect et de dignité qui y règne font notre marque de commerce!

Le décor somptueux de la boutique Les Trouvailles de l'Abbé Leclerc.
Le décor somptueux de la boutique Les Trouvailles de l’Abbé Leclerc.

Le Centre de Bénévolat obtient un financement majeur pour développer toute une gamme de services pour les proches aidants d’aînés. Cette déclinaison de services s’est développée sur 5 ans. Les proches aidants ont pu bénéficier d’un éventail d’activités, de conférences, de formations, d’ateliers, mais aussi un service de Halte-Répit pour que ces derniers puissent profiter d’un repos bien mérité.

Le Centre a eu la chance exceptionnelle de mettre sur pied un projet novateur et inclusif. Une tribune radiophonique sur le web rejoignant les proches aidants dans leur milieu en leur faisant découvrir de belle façon les ressources disponibles pour eux, et ce, partout au Québec. Cette web radio est la Radio Espace Entre-Aidants.

Benoît Bellavance et Réjean Léveillé, animateurs de la Radio Espace Entre-Aidants.

Benoît Bellavance et Réjean Léveillé, animateurs de la Radio Espace Entre-Aidants.

Dans le but de souligner 50 ans d’implication, d’entraide et de partage; pour que le Centre de Bénévolat puisse continuer d’offrir des services essentiels pour encore 50 années (minimum), une fondation a été mise sur pied. La Fondation du Bénévolat Maskoutain a donc pour mission d’assurer la pérennité du Centre de Bénévolat afin qu’il maintienne la quantité et la qualité des services offerts à la communauté maskoutaine.

Stéphane Gagnon, président de la Fondation et Benoît Bellavance, directeur général du Centre de Bénévolat.
Stéphane Gagnon, président de la Fondation et Benoît Bellavance, directeur général du Centre de Bénévolat.

En terminant, il est indispensable de souligner l’implication des bénévoles, employés, membres du Conseil d’administration, les collaborateurs et partenaires financiers qui a permis au Centre et lui permettra encore d’offrir à des familles, des personnes seules et des aînés, des services de première ligne dans la dignité et le respect. L’engagement de toutes ces personnes est crucial et durable au fil du temps. MERCI pour ces 50 ans de belles histoires!

logo 50 ans

 

Source:

Centre de Bénévolat de St-Hyacinthe

Cédrick Rodier, Coordonnateur des communications et du financement

(450) 773-4966, poste 28

c.rodier@cbsh.ca

Comments are closed.